Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session 1 > François Kammerer

Le représentationnalisme et le problème de la disponibilité du contenu

Communication du 17 mars 2011 effectuée dans le cadre du séminaire des doctorants de Paris 4

Résumé : Cette exposé a pour fonction de présenter les théories représentationnalistes de la conscience phénoménale, et de formuler une objection à leur encontre. Les théories représentationnalistes de la conscience phénoménale visent à comprendre cette forme de conscience, et à résoudre les différents problèmes que celle-ci peut poser, par l’intermédiaire du concept de « représentation » – concept préalablement naturalisé par l’intermédiaire d’une sémantique informationnelle (et, éventuellement, d’une téléo-sémantique). Dans notre communication, nous présentons ces théories représentationnalistes, sous les formes que leur ont données des auteurs comme Fred Dretske et Michael Tye. Nous développons ensuite une objection à ces théories, objection connue dans la littérature sous le nom « d’objection de la démarcation » : elle consiste à exiger d’une théorie représentationnaliste qu’elle soit en mesure de fonder la distinction entre les représentations phénoménales et les représentations non-phénoménales. Nous montrons que la théorie de Fred Dretske n’est pas en mesure de répondre à ce problème ; la théorie de Michael Tye semble le faire, en posant qu’un contenu représentationnel doit être disponible d’une manière spécifique pour le système cognitif afin d’être phénoménalement conscient. Nous défendons alors notre thèse propre en tentant de montrer que la notion de « disponibilité », sur laquelle repose la démarcation dans la théorie de Michael Tye, est fondamentalement dispositionnelle et relationnelle, et qu’elle ne constitue pas une condition crédible pour expliquer l’existence et la nature d’une réalité occurrente telle que la phénoménalité d’un état mental. Nous expliquons enfin en quoi cette objection nous semble particulièrement dangereuse pour toutes les théories représentationnalistes fortes et réductives de la conscience phénoménale.