Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session de printemps 2015 > Fleur Thaury

Réflexions sur le statut du manifeste artistique

par philo.doctes (30/03/2015)

Intervention du 7 mai 2015 (Fleur Thaury)

Le manifeste artistique est une forme hybride qui domine le champ artistique au XXe siècle. Il donc est nécessaire d’étudier son statut dans une perspective historico-culturelle. En effet, cette pratique artistique est indissociable de l’émergence de ce qu’on appelle traditionnellement les « avant-gardes historiques » et disparaît avec elles (1909-1970).

Nous voudrions proposer quelques réflexions sur le statut du manifeste artistique, qui joue sur deux registres a priori inconciliables : celui de la théorie et celui de la pratique artistique, en essayant d’articuler cette analyse à des réflexions sur la notion d’avant-garde, dont le manifeste est l’objet d’expression privilégié.

Nous montrerons dans un premier temps que le statut ambigu du manifeste artistique entre théorie et pratique, a pour origine sa prise en charge par les avant-gardes dès la fin du XIXe siècle, qui déplacent partiellement l’objet du champ politique au champ artistique. Ensuite, nous analyserons les modalités du statut ambigu du manifeste artistique, qui oscille entre une dimension théorique et une dimension pratique. Nous proposerons enfin, une hypothèse pour rendre compte de ce statut, en décrivant le manifeste artistique comme un espace d’expérimentation, espace privilégié pour comprendre le projet des « avant-gardes ».