Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session d’automne 2015 > Arnaud Clément

La raison de l’éthique - Levinas et l’idée de l’infini

par philo.doctes (10/12/2015)

Résumé de l’intervention du 10 décembre :

L’œuvre de Levinas a pour ambition de substituer à la question de l’être qui domine la philosophie une autre question qui lui est antérieure, et que l’on pourrait nommer la question de l’infini. Cette question, celle de la justification de mon être, a sa rationalité propre qui ne revient pas à la raison de l’être. Du fait de cette ambition, la lecture que Levinas donne de l’idée cartésienne de l’infini consiste à dégager une rationalité d’un type exceptionnel, irréductible à l’ontologie et au savoir, proprement éthique. Mais comment Levinas peut-il affirmer que l’infini a pour sens la mise en question de l’être et l’exigence de sa justification ? Qu’est-ce qui fait de l’éthique la mise en scène concrète où l’infini prend son sens ? Qu’est-ce qu’une rationalité de l’infini distincte de celle de l’être conçu comme totalité ? Ces questions directrices guideront la lecture que je proposerai du rôle de l’idée de l’infini dans l’éthique levinassienne et permettront de poser les jalons de mon travail de thèse qui porte sur ce problème.