Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session d’automne 2015 > Roberto Terzi

Entre expérience et histoire : le concept phénoménologique d’institution

par philo.doctes (17/12/2015)

Résumé de l’intervention du 17 décembre :

Je voudrais esquisser le cadre d’un champ de recherche autour du concept phénoménologique de Stiftung/institution, qui a été introduit par Husserl et revient, dans des configurations différentes, chez plusieurs auteurs du courant phénoménologique. Le noyau théorique de ce concept, et une des raisons de son intérêt, consiste en ceci, qu’il indique le premier acte (ou événement) singulier qui ouvre un champ de l’expérience ou, du point de vue historique, une tradition, comme série de reprises et transformations. Il permet ainsi de joindre le thème de l’événement et celui du champ comme série de répétitions/différences, les analyses de l’expérience et celles de l’historicité. Je chercherai donc d’abord à indiquer le sens et le rôle de ce concept chez Husserl, ainsi que les problèmes que sa position me semble impliquer. J’aborderai ensuite le développement de ce concept chez Merleau-Ponty, pour montrer à la fois la radicalisation qu’il opère par rapport à Husserl et les limites que son interprétation révèle. On pourra faire ressortir plus clairement ces limites, et par là aussi d’autres possibilités de développement du concept d’institution, par une rapide confrontation avec Derrida et sa conception de l’écriture.