Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session 1 > Emile Thalabard

Variétés du débordement phénoménal

par philo.doctes (20/10/2011)

Intervention du 3 mars 2011, effectuée dans le cadre du séminaire des doctorants de Paris-Sorbonne.

Dans mon exposé, je me propose d’analyser l’argument de l’overflow - ou encore, du débordement phénoménal. Cet argument, dû à Ned Block, avance que la phénoménologie ponctuelle d’une expérience consciente est toujours plus riche que la quantité d’information à laquelle il est possible d’accéder, concernant la même scène visuelle. Cette ligne de pensée concorde avec la distinction entre conscience d’accès et conscience phénoménale. En étudiant plus précisément les expériences sur lesquelles Block s’appuie - notamment l’expérience de Sperling, je critique l’argument de l’overflow. J’argumente ensuite en faveur d’une ’illusion de richesse phénoménologique’, en mobilisant la structure de l’attention.

Block N. (2007) Consciousness, Accessibility and the Mesh between Psychology and Neuroscience

Dretske F. (2009) What Change Blindness Teaches us about Consciousness

Sperling G. (1960) The Information Available in Brief Visual Presentations

Tye M. (2007) Consciousness Revisited