Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session d’automne 2011 > Martin Flament Fultot

Réflexions sur l’hypothèse de l’esprit étendu et son inverse

par philo.doctes (12/11/2011)

Communication du 10 novembre 2011, effectuée dans le cadre du séminaire des doctorants de Paris-Sorbonne.

Résumé :

je pars de l’approche de l’extended mind et distributed cognition et notamment de la question de la direction (extérieur vers intérieur ou bien intérieur vers extérieur ) suivant laquelle l’idée de cognition est traitée. Autrement dit, on peut penser que la cognition ou l’esprit est une propriété qui part de l’individu et que par la suite s’étale sur le social ou sur la technologie, OU BIEN, on peut penser que la cognition est déjà une propriété distribuée socialement et technologiquement et que l’individu ne fait qu’hériter ou intérioriser les propriétés cognitives du système extérieur.

Clairement ces deux perspectives opposées font appel à une notion assez différente de l’esprit ou de la cognition.

Mon intention consiste à explorer l’idée selon laquelle la même rationale de ce débat là permet de penser à l’esprit comme un système d’agents comportementaux, et non pas computationnels ou cognitifs. De tels agents seraient constitués par des assemblées de neurones ou des neurones individuels

Références :

Hutchins - Distributed Cognition (2000)

Latour - Cogito Ergo Sumus (1995)