Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session de printemps 2012 > Marco Spina

Phénoménologie et ontologie de la relation à partir de Merleau-Ponty

par philo.doctes (9/03/2012)

Intervention du 22 mars 2012 - Colloque Philo’Doctes

Résumé : Résume colloque de Marco Spina :

Le point de départ de ce travail est un article d’Enzo Paci, « Prospettive relazionistiche » paru dans Dall’esistenzialismo al relazionismo, article dans lequel Paci interprète l’entreprise de Merleau-Ponty à la lumière d’une citation de Saint-Exupéry : « L’homme n’est qu’un noeud de relation et les relations seules comptent pour l’homme ». Le problème des relations joue, en effet, un rôle central dans toute l’œuvre de Merleau-Ponty. Bien plus que d’une question de caractère husserlien ou heideggérien sur la crise des sciences européennes ou sur l’oubli de l’être, il s’agit dans le cas de la spéculation de Merleau-Ponty du départ du problème des rapports entre nature et conscience, matière et esprit, corps et âme : cette spéculation est du début à la fin la quête d’une solution anticartésienne d’un problème spécifiquement cartésien. L’intention de Merleau-Ponty est donc de repenser la relation entre esprit et corps, nécessité et contingence, en deçà des abstractions opposées du spiritualisme et du matérialisme, de l’intellectualisme et de l’empirisme (cibles symboliques qui reviennent d’un bout à l’autre de son œuvre) : le but – relu dans les termes des développements les plus mûrs – est celui de faire émerger la genèse du dualisme platonicien et cartésien, en pénétrant jusqu’au niveau où ce qui apparaît en surface comme une contraposition se montre, plus en profondeur, dans un rapport chiasmatique d’originaire implication et réciprocité. D’où le but principal de mon intervention : faire du concept de relation le fil conducteur d’une interprétation de la critique de la philosophie classique mais surtout de la phénoménologie sartrienne (accessoirement) et de la phénoménologie husserlienne (notamment).

Bibliographie :

  • E. Bimbenet, Nature et Humanité. Le problème anthropologique dans l’oeuvre de Merleau-Ponty, Vrin, Paris 2004.
  • E. Paci, Dall’esistenzialismo al relazionismo, D’anna, Messina-Firenze 1957
  • E. De Saint-Aubert, Du liens des êtres aux élément de l’être. Merleau-Ponty au tournant des années 1945-1961, Vrin, Paris 2004.