Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session d’automne 2012 > Julien Rabachou

Les deux dogmes du jusnaturalisme

par philo.doctes (5/11/2012)

Intervention du 29 novembre 2012 - Colloque Philo’Doctes.

Résumé :

L’objet de l’argumentation est d’analyser et de critiquer deux croyances fondamentales de la doctrine du droit naturel et par conséquent de la pensée démocratique ordinaire : croyance qu’il y a dans chaque individu, malgré son individualité, une rationalité politique universelle et une certaine idée de l’humanité ; croyance qu’il existe une raison naturelle fondatrice d’un droit naturel et donc qu’une politique est possible selon la nature. Dans un premier temps, le propos visera à établir l’origine de l’intrication de ces deux dogmes en étudiant comment les Stoïciens articulent l’idée de cité politique à celle de cité universelle. Un second temps de la réflexion sera consacré à une analyse ontologique sur la possibilité de la présence d’un universel, l’idée d’humanité, dans l’individuel, les citoyens. Dans un troisième et dernier temps, le propos s’appuiera sur un argument sociologique pour distinguer les communautés que sont les nations ou les cités de l’universel qu’est l’humanité. On conclura finalement en esquissant deux problèmes pratiques, l’un tenant à l’exercice démocratique qui résulterait d’un refus de ces deux dogmes, l’autre au problème de la définition des droits subjectifs.