Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session d’automne 2013 > Fabien Mikol

Le paradoxe de Newcomb et le sophisme paresseux

par philo.doctes (23/10/2013)

Intervention du 21 novembre de Fabien Mikol

Résumé : Rendu célèbre par l’article séminal de Robert Nozick en 1969, le paradoxe de Newcomb a suscité une littérature consistante en théorie de la décision, et continue d’être abondamment analysé dans la modélisation du choix rationnel en économie. Pourtant, il semble avoir provoqué peu d’intérêt dans un cadre philosophique plus large, particulièrement dans la philosophie en langue française.

Nous souhaiterions proposer une brève synthèse de la littérature sur cette question en guise d’introduction, pour ensuite stimuler l’intérêt autour de ce paradoxe en le rapprochant d’une thématique traditionnelle en philosophie, à savoir celle du sophisme paresseux (et notamment son traitement par Leibniz dans ses Essais de Théodicée).

Nous tenterons de montrer que certaines réponses habituelles au paradoxe de Newcomb, si nous les considérons comme rationnelles, devraient logiquement nous conduire à adopter le « sophisme paresseux » et ainsi à ne plus fournir aucun effort dans l’action sous prétexte que celle-ci est pré-déterminée. Ce rapprochement pourrait ainsi permettre de revaloriser l’actualité du « sophisme paresseux » en dévoilant, par l’intermédiaire du paradoxe de Newcomb, la rationalité auquel peut prétendre finalement le dit « sophiste ». Ma présentation aura ainsi pour (modeste) ambition d’offrir en langue française une introduction à un paradoxe et aux débats qu’il a suscités, et dans le même temps d’actualiser une question ancienne (comment justifier rationnellement l’action tout en étant déterministe ?) qui mériterait d’être envisagée de nouveau sérieusement.

Bibliographie indicative

  • Bar-Hillel, Maya & Margalit, Avishai (1972), « Newcomb’s Paradox Revisited », The British Journal for the Philosophy of Science, Vol. 23, No. 4
  • Bourgeois-Gironde, Sacha (2002), Temps et causalité, PUF
  • Horgan, Terence (1981), « Counterfactuals and Newcomb’s Problem », The Journal of Philosophy, Vol. 78, No. 6
  • Hubin, Don & Ross, Glenn (1985), « Newcomb’s Perfect Predictor », Noûs, Vol. 19, No. 3
  • Leibniz, Gottfried Wilhelm (1710), Essais de théodicée
  • Nozick, Robert (1970), « Newcomb’s Problem and Two Principles of Choice », in Nicholas Rescher, ed., Essays in Honor of Carl G. Hempel, pp. 114-146 (Dordrecht : D. Reidel Publishing Co.)
  • Skyrms, Brian (1980), Causal Necessity (Yale University Press), Ch. IIC : « The Role of Causal Factors in Rational Decision »