Accueil du site > Colloque Philo’Doctes > Archives > Session d’hiver 2014 > Julien Rabachou

De quel corps sont faits les individus collectifs ?

par philo.doctes (11/02/2014)

Intervention du 20 février de Julien Rabachou :

Résumé : La notion d’« individu collectif », problématique car contradictoire, est classiquement convoquée en ontologie des sciences sociales lorsqu’il s’agit de décrire des unités non biologiques ou non physiques telles que les cités, les Etats, les institutions ; elle fait débat entre tenants d’un holisme ontologique et partisans d’un atomisme réductionniste. Nous souhaitons aborder la question sous un angle de vue particulier, en montrant qu’il existe concrètement des individualités collectives (réunissant d’autres individualités) mais qu’il est nécessaire, pour les penser dans leur caractère concret, de leur supposer un corps, une matière, tout comme nous considérons ordinairement que les individus singuliers sont dotés d’un corps qui assure leur unité et permet de constituer leur être. Le problème est que l’idée d’un « corps collectif » est d’abord une fiction, comme l’a démontré Ernst Kantorowicz en s’attachant aux origines théologiques et juridiques du concept de « corpus mysticum ». A travers l’étude de réalités telles que le fisc, la foule, le territoire, nous tenterons de voir si quelque chose, concrètement, « donne corps » aux collectivités. Une telle recherche risque cependant d’avoir des conséquences purement ontologiques en nous conduisant à réviser et élargir le concept de « matière ».